Grèce : près d'un an après les incendies, l'Eubée renaît lentement de ses cendres

Un ciel rouge et des flammes qui rongent la végétation... Des images qui hantent encore les habitants de l'île d'Eubée en Grèce, près d'un an après de graves incendies qui ont détruit des dizaines de milliers d'hectares, au nord de de ce territoire situé en mer Égée.

Petit à petit la vie végétale reprend ses droits, le vert effaçant progressivement le noir du bois carbonisé. Mais, il faudra encore du temps pour que la nature efface les stigmates des flammes.

"La repousse des forêts est plus importante à certains endroits qu'à d'autres, mais en général, il y a une repousse. C'est plus difficile pour les forêts de sapins et de pins noirs dans les régions d'altitude. On a besoin de l'aide des hommes mais aussi de celle de l'État qui doit travailler à la reforestation", souligne Nikos Georgiadis, coordinateur du programme de gestion forestière.

On a besoin de l'aide des hommes et de celle de l'État qui doit travailler à la reforestation.

Deuxième plus grande île grecque après la Crète, l'Eubée est très prisée des touristes lors de l'été, une période durant laquelle les incendies graves n'ont cessé de se multiplier ces dernières années en Grèce.

Le pays, qui regorge de petits coins de paradis, est devenu l'un des symboles des ravages du réchauffement climatique.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles