Grèce : l'ancienne Olympie peut désormais se visiter en ligne

·1 min de lecture

Les autorités grecques ont dévoilé mercredi une application en ligne permettant aux internautes de faire une visite virtuelle de l'ancienne Olympie, le berceau des Jeux olympiques et l'un des principaux sites archéologiques de Grèce.

Une trentaine de temps antiques visitables

Près de 30 des temples antiques d'Olympie sont présentés en 3D, dont le stade, le temple d'Hera, où la flamme sacrée des Jeux olympiques modernes est allumée tous les deux ans, et l'atelier du maître sculpteur Phidias, le créateur du Parthénon à Athènes. Le ministère grec de la Culture, qui a associé l'américain Microsoft au projet, a déclaré dans un communiqué que les monuments étaient "fidèles autant que possible à leur forme originale".

Des caméras et des drones ont été utilisés pour prendre des centaines de milliers de photos de ce site archéologique tentaculaire pour créer des modèles digitaux, a précisé le ministère. Une analyse quotidienne des compétitions, des cérémonies et de l'organisation des Jeux olympiques a été fournie, en plus d'une chronologie des jeux. Parmi les poins forts de l'application (accessible sur https://olympiacommongrounds.gr/explore et aussi sur smartphone), la légendaire statue en or et ivoire de Zeus, créée par Phidias.

Environ 150.000 personnes visitent chaque année Olympie

Considérée comme l'une des sept merveilles du monde antique, la statue massive aurait été perdue ou détruite au cours du Ve siècle avant JC. Aux côtés de Corinthe, Delphes et Némée, Olympie a accueilli u...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles