Grèce Contre plus d’austérité, Athènes trouve un accord avec ses créanciers

Libération.fr

La Grèce a paré (pour l’instant) au risque d’un retour à la crise en s’entendant mardi avec ses bailleurs sur un nouveau tour de vis d’austérité, ouvrant ainsi la voie à une éventuelle réduction d’une dette publique qui frôle les 180% du PIB. Athènes doit débourser 7 milliards d’euros en juillet, or les caisses du Trésor grec ne permettent pas de s’acquitter d’une telle somme. Pour convaincre ses créanciers de lui verser de quoi faire face à cette échéance, le gouvernementd’Alexis Tsípras a dû accepter de légiférer par avance sur des économies supplémentaires de 3,6 milliards d’euros pour 2019 et 2020.



Retrouvez cet article sur Liberation.fr

Poutine-Merkel, grises retrouvailles à Sotchi
Erdogan menace de dire «au revoir» à l’UE
Etats-Unis Le programme «manger sain» de Michelle Obama annulé par Trump
Qaraqosh, terre compromise pour les chrétiens
A Mossoul, le sanglant baroud de l’Etat islamique

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages