Grèce : le camp fermé de Samos, un "modèle européen" pour les demandeurs d'asile

·1 min de lecture

Lors d'une visite en Grèce, en octobre, le ministre français de l'Intérieur Gérald Darmanin l'a qualifié de "modèle européen" d'accueil des demandeurs d'asile. Le camp de Samos est fermé, isolé, loin des images de centres d'accueil pour réfugiés débordés, comme celui de Moria à Lesbos, nommé de le "camp de la honte". Sauf que les demandes d'asile prennent toujours du temps, les réfugiés y sont entourés de barbelés et de vidéosurveillance. Et il n'est pas rare de voir des barques sombrer, comme le 27 octobre dernier où des enfants se sont noyés au large de l'île de Chios.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles