Grâce à la blockchain, vous pouvez devenir propriétaire d’un tableau de Picasso

·1 min de lecture

Une toile de Picasso va être mise en vente sur la blockchain sous forme de parts "tokénisées", qui s'apparentent à des actions, a annoncé jeudi la banque suisse Sygnum, spécialisée dans les actifs numériques. Intitulée "Fillette au béret", cette huile sur toile de 65 par 54 cm datant de 1964, est évaluée à 4 millions de francs suisses (3,6 millions d'euros), indique la banque zurichoise dans un communiqué.

Elle sera mise en vente en partenariat avec le fonds américain Artemundi, spécialisé dans les investissements dans l'art. Sa mise en vente par le biais de la blockchain, sous forme de jetons qui s'apparentent à des actions, doit permettre aux investisseurs d'acheter des parts de la toile mais aussi, comme en Bourse, de les négocier et échanger sur un marché secondaire où les vendeurs et acheteurs seront mis en relation par Sygnum.

Les parts ou "jetons" de la toile seront mises en vente avec un prix minimum de souscription de 5.000 francs suisses, précise la crypto-banque qui insiste sur le fait que l'établissement est régulé par la Finma, l'autorité de surveillance des marchés en Suisse.

Les transactions se feront en francs suisses par le biais des jetons stables émis par Sygnum, qui sont des formes de monnaies digitales plus stables adossées à une grande monnaie. La toile, elle-même, sera stockée dans un entrepôt hautement sécurisé pour les oeuvres d'art.

>> A lire aussi - Comment la blockchain lutte contre la contrefaçon dans le luxe

Avec cette mise en vente sous forme de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Covid-19 : déjà plus de 500.000 infections par jour, le variant Delta se propage
Denain, Chesapeake... ces victoires méconnues qui ont relevé la France
Une indemnité pour les enseignants qui accueillaient des enfants de soignants
Foot : la victoire de l’Italie à l'Euro 2021 va rapporter gros à l’économie, juge Rome
Attention, la France exige un test Covid de moins de 24h pour les non-vaccinés de retour d'Espagne et du Portugal

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles