GP de Hongrie : "La voiture n’a pas fonctionné", Mattia Binotto, le directeur de Ferrari, justifie le nouvel échec de Charles Leclerc

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Abaca
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Nouvelle contre-performance pour Ferrari. Après plusieurs décisions stratégiques surprenantes de son écurie, Charles Leclerc a concédé une décevante 6e place au GP de Hongrie ce dimanche. Mais alors que de nombreux observateurs et amateurs de Formule 1 ont attribué cet échec à la mauvaise stratégie de Ferrari, qui a notamment manqué ses choix de pneus, Mattia Binotto, le directeur de Ferrari, estime lui que c’est la voiture de Charles Leclerc qui a posé un problème. "On est déçus. On espérait un meilleur résultat aujourd’hui, on s’attendait même à une victoire", a-t-il déploré au micro de Canal+.

À lire également

"C'est l'un des facteurs qui a joué un rôle…" : Sebastian Vettel en dit plus sur sa retraite de la Formule 1

"Aujourd’hui, la voiture n’a pas fonctionné comme on l’espérait. Si on regarde les temps sur les simulations de course qu’on faisait vendredi, on avait un avantage sur tout le monde. Aujourd’hui, les conditions étaient plus froides et la voiture n’a pas fonctionné quels que soient les pneus qu’on a utilisés, les rouges, les jaunes ou les blancs. C’est vrai que les blancs n’ont vraiment pas fonctionné sur Charles mais ce n’est pas à quoi on s’attendait. Je crois ...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles