GP de F1: le cri de Charles Leclerc, forcé d'abandonner après une sortie de piste

Charles Leclerc (Ferrari) après sa sortie de piste au Grand Prix de France au Castellet, le 24 juillet 2022.
Charles Leclerc (Ferrari) après sa sortie de piste au Grand Prix de France au Castellet, le 24 juillet 2022.

Charles Leclerc (Ferrari) après sa sortie de piste au Grand Prix de France au Castellet, le 24 juillet 2022.

FORMULE 1 - Son cri de rage illustre parfaitement sa frustration et sa déception. Ce dimanche 24 juillet, Charles Leclerc, parti en pole position Grand Prix de France de Formule 1, a été contraint à l’abandon après une sortie de piste finie dans les barrières de sécurité.

Très bien parti sur la ligne de départ, il menait la course sous la pression du Néerlandais Max Verstappen. Mais dans la 18e boucle du circuit Paul Ricard au Castellet, Leclerc a perdu le contrôle de son bolide, partant en tête à queue et finissant dans les pneumatiques de sécurité à faible vitesse. De sa voiture s’est échappé un hurlement de colère après cet accident.

Ses cris de frustration ont rassuré sur son état de santé, malgré sa déception et celle des quelque 70.000 spectateurs présents ce dimanche. Leclerc, sorti indemne de sa monoplace après cet accident, laisse le leader du championnat du monde Max Verstappen (Red Bull) mener la course devant Lewis Hamilton (Mercedes).

“Une erreur personnelle”, reconnaît Leclerc

Pour expliquer cette sortie de piste, Leclerc a d’abord évoqué un problème à la pédale d’accélérateur, comme au Grand Prix en Autriche quinze jours plus tôt où elle était restée coincée. Il avait alors pu reprendre la course et même la remporter. Devant les médias, le pilote a finalement reconnu “une erreur personnelle.” ”À la fin de l’année, s’il nous manque une trentaine de points, je sais qu’ils viendront de moi”, a-t-il ajouté, mécontent.

Avant cette 12e manche de la saison sur 22, Leclerc comptait 38 points de retard sur Verstappen au classement du championnat. Sans son rival de la Scuderia, le champion du monde 2021 a filé vers une nouvelle victoire. Leclerc est toujours 2e du championnat mais désormais relégué à 63 points du Néerlandais de Red Bull.

Vainqueur en Autriche lors du Grand Prix précédent, le Monégasque était en bonne voie pour récidiver dans le sud-est français après avoir dominé les qualifications samedi. Ferrari a déjà connu plusieurs abandons cette saison pour cause de casse moteur pour Leclerc ou son équipier Carlos Sainz.

À voir également aussi sur le Huffpost: Le GP de F1 de Miami moqué pour cette marina en plastique

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles