Le gouvernement veut supprimer la redevance audiovisuelle dès cette année

© Pixabay

Le gouvernement souhaite supprimer la redevance audiovisuelle dès cette année, dans le cadre des mesures de soutien au pouvoir d'achat des ménages, selon le compte rendu du Conseil des ministres de mercredi. "La contribution à l'audiovisuel public sera supprimée de manière pérenne dès cette année et le financement de l'audiovisuel public sera assuré dans le respect de l'objectif à valeur constitutionnelle de pluralisme et d'indépendance des médias", indique le gouvernement, dans la retranscription d'une communication du ministre de l'Économie Bruno Le Maire lors du conseil des ministres.

Un impôt qui rapporte 3 milliards d'euros par an à l'État

La suppression de la redevance de 138 euros, payée par les ménages possédant un téléviseur et qui rapporte plus de 3 milliards d'euros nets par an, est une promesse de campagne d'Emmanuel Macron. Avant l'élection, il avait jugé sa disparition "cohérente" avec la suppression de la taxe d'habitation, qui est collectée en même temps que la redevance.

À Bercy, on confirme que "l'objectif" est en effet d'entériner cette suppression "en 2022", via le projet de loi de finances rectificative (PLFR) qui sera présenté après les élections législatives de juin.

Une disparition qui fait débat

"Dans le cadre de la campagne présidentielle, le PR a pris un certain nombre d'engagements sur la question du pouvoir d'achat. Un PLFR sera présenté pour traduire ces engagements dans le quotidien des Français", a aussi déclaré mercredi le porte-parole du gouv...

Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles