Le gouvernement veut inciter plus d'hommes à travailler dans le secteur de la petite enfance

Le nombre d'hommes employés dans des structures destinées à la petite enfance reste à ce jour extrêmement faible.

Comment ouvrir les métiers de la petite enfance aux hommes? A l'heure actuelle, on estime que 98% des postes occupés dans ce secteur d'activité le sont par des femmes, 92% pour ce qui est des seules crèches.

Afin de renverser cet état de fait, le gouvernement souhaite agir et devrait dans les semaines à venir lancer une campagne de valorisation des métiers de la petite enfance. Comme le signale Le Parisien, de plus amples détails devraient être dévoilés après une ultime réunion gouvernementale qui doit se tenir ce vendredi 4 novembre.

Salaires bas et clichés

Toujours selon le média francilien, de nombreux obstacles viennent entraver cette volonté d'ouvrir ces métiers au sexe masculin, dont celui des salaires assez bas dans ce secteur d'activité. En réponse, le ministère des Solidarités, des Personnes handicapés et de l’Autonomie avait évoqué des augmentations salariales ainsi que l'ouverture de négociations avec les partenaires sociaux l'année prochaine.

De plus, les clichés ont également la vie dure. "Quand on est un homme, en crèche, on est confronté à énormément de préjugés. [...] Il y a toujours une suspicion de pédophilie, de maltraitance potentielle qu’on pourrait exercer contre les enfants", confesse, auprès du même média, Renaud Courtecuisse, membre de l’Amepe (Association pour la mixité et l’égalité dans la petite enfance).

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Sylvie Testud : "Toutes les femmes ont échappé au moins une fois à un connard. Moi y compris"