Comment le gouvernement va lutter contre les tensions de recrutement

·1 min de lecture
Jean Castex a présenté lundi le plan du gouvernement.
Jean Castex a présenté lundi le plan du gouvernement.

Face aux tensions de recrutement, le gouvernement a dévoilé, lundi, un plan qui passe notamment par le déblocage de 1,4 milliard d?euros, dont 900 millions en 2021, et vise à former davantage de salariés et de demandeurs d?emploi. L?essentiel sur ce plan.

Réduire les tensions dans les recrutements

Jean Castex a évoqué, en présentant ce plan depuis un centre de formation à Châtellerault (Vienne), le « problème extrêmement sérieux » des tensions sur le marché du travail. À ses côtés, Élisabeth Borne a pointé « la situation paradoxale » consistant à avoir des entreprises « qui ne parviennent pas à recruter » et « des chômeurs qui ne parviennent pas à retrouver un emploi ». Le gouvernement table notamment sur la réforme de l?assurance-chômage pour « encourager le travail, le retour à l?emploi, et ce, sur des contrats moins précaires », a souligné Jean Castex, le nouveau mode de calcul des allocations entrant en vigueur au 1er octobre. L?exécutif mise aussi sur un renforcement de l'« attractivité des métiers » qui passe par des négociations de branche, pour certaines déjà engagées.

À LIRE AUSSI« Le financement public de l?université n?est pas l?enjeu principal »

La troisième réponse, le « c?ur des mesures nouvelles » présentées lundi, selon Jean Castex, est « l?investissement dans les compétences » qui vise à former salariés et demandeurs d?emploi, notamment de longue durée. Le gouvernement entend mobiliser 1,4 milliard d?euros supplémentaires sur 2021 et 2022, do [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles