Tarifs de l'énergie : les détails du "bouclier tarifaire" du gouvernement

·1 min de lecture

Face à la flambée des prix de l'énergie, a commencé par les prix du gaz, le gouvernement a décidé de répliquer. Jeudi soir, le Premier ministre, Jean Castex, a annoncé que l'exécutif allait "bloquer les prix du gaz" jusqu'en avril 2022. Via une baisse de taxes, la hausse de l'électricité sera limitée à 4% en février prochain.

C'est un "bouclier tarifaire" contre la hausse très forte des prix de l'énergie. Le gouvernement va "bloquer les prix du gaz" jusqu'en avril, après l'augmentation attendue au 1er octobre, a annoncé jeudi Jean Castex. "Il n'y aura plus d'augmentation du prix du gaz", a assuré le Premier ministre sur TF1, en fixant l'échéance à avril, horizon à partir duquel "le prix du gaz devrait dégringoler".

Revalorisation du chèque énergie

Concernant l'électricité, la hausse des prix sera limitée à 4% en février prochain via une baisse des taxes, a détaillé le Premier ministre. Il s'est également engagé à une revalorisation du chèque énergie, un dispositif destiné à quelques millions de ménages, "si les mesures ne sont pas suffisantes".

 Retrouvez cet article sur Europe1

VIDÉO - Prix de l'énergie en Espagne : hausse de l'électricité et flambée historique du gaz

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles