Le gouvernement a-t-il fait volte-face sur de nombreux sujets concernant le Covid-19 ?

Le 27 janvier 2020, Jérôme Salomon, directeur général de la Santé, lançait un message aux journalistes. "Surtout, on compte sur vous pour la lutte contre le Fake news", avait-il déclaré. Trois jours plus tard, Agnès Buzyn, alors ministre de la Santé évoquait la mutation du virus du Covid. "Le virus ne mute pas, ce qui et déjà une information", avait-elle assuré. Une information qui s'est donc avérée fausse, en témoignent les variants britannique, brésilien ou encore sud-africain. Masques sanitaires inutiles, puis obligatoires Et concernant le port du masque ? "Le masque est inutile si nous n'êtes pas malade", avait assuré le ministre de la Santé Olivier Véran en février 2020. "Le masque n'est pas la bonne réponse, on l'a déjà dit et on le répète", avait martelé Jérôme Salomon en mars 2020. "L'usage du masque pour la population générale n'est pas recommandé", avait encore insisté en mars 2020 Olivier Véran. Et depuis cet été, le masque est obligatoire dans les grandes villes, même à l'extérieur. Mais en mars 2020, les masques manquaient, même si le gouvernement répétait qu'il n'y avait pas de pénurie.