Le gouvernement s'apprête à supprimer le classement de sortie de l'ex-ENA

© PATRICK HERTZOG / AFP

Après la disparition des "grands corps", exit le classement de sortie de l'ex-ENA : le gouvernement s'apprête à supprimer dès 2024 ce classement hautement symbolique pour les hauts fonctionnaires, selon un projet de décret consulté par l'AFP. "Le gouvernement souhaite créer une nouvelle procédure de sortie" de l'Institut national du service public (INSP), qui a remplacé l'ENA le 1er janvier dernier , indique-t-il dans un rapport annexé au projet de décret, qui doit être examiné conjointement par les syndicats et l'administration le 17 novembre.

"Afin de renforcer la professionnalisation des recrutements, le classement de sortie est supprimé au profit d'une procédure d'affectation visant à assurer un appariement profil/poste", est-il précisé. Cette nouvelle procédure vise à prendre en compte à la fois "les besoins des employeurs, les compétences détenues et attendues" des élèves de l'INSP et leurs "vœux" d'affectation.

Une nouvelle procédure à compter du 1er janvier 2024

Cette nouvelle procédure d'affectation s'appliquera aux élèves qui débuteront leur cursus à l'INSP à compter du 1er janvier 2024. Elle met fin au classement de sortie qui permettait aux élèves les mieux placés d'intégrer les corps les plus prestigieux de la haute fonction publique (inspections générales, Conseil d'Etat, Cour des Comptes) dès leur sortie de l'INSP.

>> LIRE AUSSISuppression de l'ENA : "C'est extrêmement démagogique"

La réforme des procédures d'affectation survient près d'un an et demi ...


Lire la suite sur Europe1