Le gouvernement s'en prend aux tarifs de l'App Store et du Play Store, Apple et Google répondent

1 / 2

Le gouvernement s'en prend aux tarifs de l'App Store et du Play Store, Apple et Google répondent

Le ministre de l'économie reproche notamment aux deux géants d’imposer des tarifs fixes sur leurs boutiques applicatives.

Mise à jour 15 mars : Ajout des réactions de Google et Apple.

Si vous naviguez souvent sur l’App Store ou le Play Store, vous avez sûrement remarqué que le prix des applications payantes est souvent identique. 49 centimes, 1,09 euro, 2,29 euros, 3,49 euros… La raison est simple : Apple et Google proposent une liste d’une dizaine de tarifs dans laquelle les développeurs doivent piocher un prix une fois leur application publiée.
Pour Bruno Le Maire, cette tarification est « inacceptable ». Le ministre de l’économie a fait savoir sur RTL qu'il allait assigner Apple et Google devant le tribunal de commerce pour pratiques commerciales abusives.

Une sanction à plusieurs millions d’euros ?

Au micro d'Elizabeth Martichoux, le ministre de l’économie a fait savoir que la France comptait lutter contre les GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon) afin de « remettre de la justice dans l’économie ». Bruno Le Maire a déclaré que le président Emmanuel Macron espérait pouvoir taxer ces grandes entreprises dès début 2019. « Je ne vois pas pourquoi une PME payerait ses impôts, et pas Google ou Amazon » 

En ce qui concerne l’App Store ou le Play Store, la France reproche à Apple et à Google d’imposer des tarifs, de récupérer des données et d’avoir les plein pouvoirs sur les modifications de contrat, ce qui fait notamment écho aux possibilités qu’ont ces deux firmes de supprimer une...

Lire la suite sur 01net.com

A lire aussi