Gouvernement : le remaniement devrait avoir lieu avant le 8 juillet

Par LePoint.fr
Cela fait déjà plusieurs semaines que les bruits d'un remaniement circulent. 

Selon Franceinfo, le premier Conseil des ministres du nouveau gouvernement aurait lieu le 8 juillet. Tous les choix seront envisagés cette semaine.

On savait que les changements au sein de l'équipe gouvernementale étaient imminents, voilà que les choses s'éclaircissent. Selon les informations de Franceinfo, le premier Conseil des ministres du gouvernement remanié devrait avoir lieu le mercredi 8 juillet prochain. Le dernier Conseil des ministres du gouvernement tel que nous le connaissons aurait donc lieu le 3 juillet, tout se déciderait ainsi entre ces deux dates. Selon Franceinfo, Emmanuel Macron attend des propositions de la part des présidents du Sénat, de l'Assemblée nationale et du Conseil économique, social et environnemental. Renouvelé ou pas, Édouard Philippe présentera la démission de son gouvernement afin que la nouvelle équipe gouvernementale puisse être officialisée.

Si l'on pouvait attendre une poussée verte au sein de l'exécutif, consécutive aux nombreuses victoires des écologistes aux municipales, il est pourtant clair qu'aucun membre du mouvement Europe Écologie-Les Verts ne prendra part à ce nouveau gouvernement. Refroidis par l'expérience de Nicolas Hulot et plus ancrés que jamais dans l'opposition, les membres du parti ont annoncé qu'aucun des leurs n'accepterait un poste au gouvernement.

De nouveaux entrants en provenance des Républicains ?

Dans les colonnes du Figaro, c'est du côté du parti des Républicains que l'on envisage les futurs membres du gouvernement. Plusieurs noms d'élus LR ressortent ainsi, dans une trajectoire similaire à celle d'anciens camarades de parti qui avaient rejoint Emmanuel Macron en 2017. Le quotidien évoque les députés Guillaume Larrivé, Geoffroy Didier ou encore Damien Abad, deux maires fraichement réélus, celui de (...)

Lire la suite sur LePoint.fr

Ce contenu peut également vous intéresser :



La macronie tremble déjà… pour 2022 Yannick Jadot, roi du pétrole Bismuth/Sarkozy : Dupond-Moretti a porté plainte dans la nouvelle affaire des écoutes Recevez la newsletter Le Point.fr