Gouvernement: pas de remaniement après les régionales, mais des ajustements

·1 min de lecture
Des membres du gouvernement quittent l'Élysée, après le conseil des ministres du mercredi 26 juin 2021 - Ludovic Marin - AFP
Des membres du gouvernement quittent l'Élysée, après le conseil des ministres du mercredi 26 juin 2021 - Ludovic Marin - AFP

Remanier, pas remanier? La question semble tranchée. Alors que les élections régionales viennent de livrer leur verdict, il n'y aura pas de remaniement après les régionales mais des ajustements nécessaires et limités, fait savoir une source proche de l'exécutif à BFMTV.

Si l'échec pour la République en Marche (LaREM), déjà très vif au soir du premier tour avec le camouflet subi par plusieurs ministres, est encore plus flagrant au soir du second, il sera pour ainsi dire sans conséquence pour le pouvoir en place. Si de nombreux noms sur la sellette ont été évoqués ici ou là ces dernières semaines, l'hypothèse qui tient désormais la corde est celle de quelques changements plus limités.

Hors de question, donc, de sanctionner les ministres défaits dans les scrutins qui viennent de s'achever: il avait été spécifié bien avant le premier tour que les candidats qui ne l'emporteraient pas n'auraient pas besoin de démissionner. Mais quid de ceux qui ont réussi à s'imposer dans les départementales? L'Agence France-Presse (AFP) note que Sébastien Lecornu, ministres des Outre-mer, a été réélu à plus de 75% dans son canton de l'Eure et pourrait ainsi se faire récompenser... en héritant du très convoité poste de directeur de campagne d'Emmanuel Macron pour 2022.

Toujours selon nos informations, Emmanuel Macron devrait mener une prise de parole très prochainement, dès le début du mois de juillet, selon un format qui reste à définir.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles