Le gouvernement promet des "solutions de répit" aux proches aidants

La rédaction d'Allodocteurs.fr

Des "solutions de répit" pour que les proches aidants puissent "souffler". C’est ce qu’a annoncé la secrétaire d'État chargée des Personnes handicapées Sophie Cluzel le 23 octobre, en promettant la création en 2020 d'une "plateforme de répit" pour les aidants. En France, plusieurs millions de personnes s’occupent au quotidien d’un proche en perte d’autonomie pour des raisons liées à l’âge, un handicap, une maladie chronique ou invalidante.

A lire aussi : Congés, aides financières : quelles solutions pour les aidants ?

Améliorer la qualité de vie des aidants

Plus largement, le Premier ministre Édouard Philippe doit présenter en fin de matinée avec Mme Cluzel et la ministre de la Santé Agnès Buzyn un plan pour "agir en faveur des aidants". Selon le gouvernement, cette "stratégie", qui couvrira la période 2020-2022, doit permettre de "reconnaître leur rôle et d'améliorer leur qualité de vie".

Selon les chiffres officiels, 8,3 millions de personnes en France aident régulièrement un proche en perte d'autonomie. Selon les associations, ils seraient plutôt de l'ordre de 11 millions.

"Pilier de cette société"

Être aidant, cela "grignote le temps quotidien, bouscule parfois la vie professionnelle", a déclaré Sophie Cluzel sur France inter, soulignant qu'ils sont "un pilier de cette société fraternelle, bienveillante, solidaire".

L'État doit pouvoir les "accompagner et prendre soin de leur santé", a-t-elle (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi