"Le gouvernement doit soutenir toutes les entreprises, pas que les plus rentables" : comment des patrons de PME et indépendants font face à la crise

Juliette Campion, franceinfo

Un coup d'arrêt. Face à la pandémie de coronavirus et au confinement qui a été adopté pour freiner sa propagation, l'économie est fortement ralentie. Les entreprises en souffrent et, parmi elles, les plus petites structures sont parfois mises en péril. Vous avez été plus de 80 dirigeant(e)s d'entreprises et indépendants à avoir répondu à notre appel à témoignages pour nous expliquer comment vous gérez la situation.

>> Suivez l'actualté de l'épidemie dans notre direct

Dans la très grande majorité, vous nous avez raconté les difficultés que vous rencontrez, malgré les mesures annoncées par le gouvernement. L'Etat a, en effet, mis en place un arsenal de mesures de soutien. Un fonds de solidarité a par exemple été créé, qui permet aux indépendants, professions libérales et petits patrons de bénéficier de 1 500 euros forfaitaires mensuels. Quelque 300 milliards de prêts bancaires, garantis par l'Etat, ont également été débloqués pour faciliter le recours aux crédits.

Mais en dépit de cet effort massif, les petites entreprises françaises redoutent de devoir déposer le bilan. Preuve en est : (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi