"Le gouvernement doit former les policiers et les gendarmes sur les violences conjugales" : Caroline De Haas (collectif "Nous Toutes") alerte sur la situation

En France, 200 000 femmes seraient victimes de violences au sein de leur couple. Une situation encore plus préoccupante en période de confinement. Caroline De Haas, membre du collectif "Nous Toutes", invite le gouvernement à former davantage les gendarmes et les policiers sur la question mais également à mettre à disposition plus de moyens pour protéger les victimes.