Le gouvernement d’Élisabeth Borne sera annoncé vendredi après-midi

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
France's new Prime Minister Elisabeth Borne attends a meeting with students as part of her first official visit since her appointment, in Les Mureaux, a suburb of Paris, on May 19, 2022. - Borne, 61, is seen as an able technocrat who can negotiate prudently with unions, as the president embarks on a new package of social reforms that notably include a rise in the retirement age which risks sparking protests. (Photo by STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)
France's new Prime Minister Elisabeth Borne attends a meeting with students as part of her first official visit since her appointment, in Les Mureaux, a suburb of Paris, on May 19, 2022. - Borne, 61, is seen as an able technocrat who can negotiate prudently with unions, as the president embarks on a new package of social reforms that notably include a rise in the retirement age which risks sparking protests. (Photo by STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

Après plusieurs jours d'attente et de tractations, le nouveau gouvernement d'Élisabeth Borne sera annoncé vendredi 20 mai dans l'après-midi, a appris l'Agence France-Presse auprès de l'Élysée. Le gouvernement sera ainsi formé quatre jours après la nomination comme Première ministre d'Élisabeth Borne, qui avait affirmé jeudi sa volonté d'avoir « la meilleure équipe ».

Le gouvernement se réunira lundi, près d'un mois après la réélection du chef de l'État, le 24 avril, avec 58,55 % des suffrages, face à Marine Le Pen (RN), et à trois semaines du premier tour des législatives des 12 et 19 juin. D'ici lundi se dérouleront les cérémonies de passation des pouvoirs dans les ministères entre les sortants et les nouveaux arrivants.

« Évidemment, on n'est pas en train de traîner. Je peux vous assurer qu'on y travaille très étroitement », a déclaré jeudi Élisabeth Borne, pressée par les journalistes sur l'attente du nouveau gouvernement lors de son premier déplacement, aux Mureaux, dans les Yvelines. Également interpellé sur les délais, Emmanuel Macron a pour sa part souligné que la formation d'un gouvernement nécessitait « du temps, des échanges de fond (…), donc autant de temps qu'utile et nécessaire ».

À LIRE AUSSICotta – Élisabeth Borne, l'intransigeance en bandoulière

Édouard Philippe et Bernard Cazeneuve consultés

Pour le préparer, Élisabeth Borne s'est rendue à plusieurs reprises à l'Élysée, a consulté les ex-Premiers ministres Édouard Philippe et Bernard Cazeneuve [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles