Le gouvernement décide un reconfinement de trois semaines pour Mayotte

·1 min de lecture

À partir de ce vendredi 5 février 18 heures, les habitants du département d'Outre mer vont devoir se confiner à nouveau. Les variants sud-africain et anglais y ont été détectés.

Alors que la menace plane depuis plusieurs semaines, la sentence est tombée ce jeudi 4 février : Mayotte se reconfine à partir de vendredi, 18 heures. Il s'agit de faire face à la progression de l'épidémie de Covid-19 et à l'apparition de variants britannique et sud-africain, a annoncé jeudi le ministère des outre-mer à l'Agence France Presse. Les dernières données de l'ARS indiquaient un taux d'incidence très élevé, de 440 cas pour 100 000 habitants. Il a été multiplié par huit depuis le 1er janvier. À titre comparatif, le taux d'incidence au niveau national au 31 janvier était de 213 cas pour 100 000 habitants, selon les données officielles disponibles sur l'application "TousAntiCovid".Malgré un reconfinement depuis le 28 janvier de quatre communes de l'île, le nombre de cas n'a pas chuté. Les autorités sont particulièrement inquiètes du fait de la présence des variants sur le territoire. Le 29 janvier, l'ARS confirmait au moins 78 cas du variant sud-africain, et un cas de variant britannique. Depuis l'apparition du Covid-19, Mayotte recense 9 546 cas confirmés et 63 décès.Hôpital sous tensionPar ailleurs, le principal hôpital de Mayotte arrive à saturation. D'ordinaire, il ne dispose que de 15 places en réanimation. Interrogé par la station de radio Mayotte la 1re, le chef des urgences dû...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi