Le gouvernement appelle à la vaccination "massive" face au "risque d'une 4e vague rapide"

·1 min de lecture

Le gouvernement a de nouveau appelé mercredi à une "vaccination massive" contre le Covid-19, qui est "la carte maîtresse" pour faire face au "risque d'une quatrième vague rapide" avec la hausse du variant Delta. À l'issue d'un Conseil de défense Covid puis du Conseil des ministres, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a annoncé la tenue d'un nouveau Conseil de défense sanitaire lundi, qui devrait examiner une éventuelle vaccination obligatoire pour certaines professions et la possibilité d'une extension du pass sanitaire.

"Des dynamiques épidémiques particulièrement fortes en PACA ou en Ile-de-France"

En attendant, le gouvernement n'a annoncé aucune nouvelle mesure au cours du Conseil de défense sanitaire qui s'est tenu dans la matinée. Le variant Delta, qui est "redoutable et extrêmement rapide", "représente plus de 40% des contaminations" en France, a indiqué Gabriel Attal. "Onze régions voient leur taux d'incidence augmenter, avec des dynamiques épidémiques particulièrement fortes en PACA ou en Ile-de-France", a-t-il ajouté, en précisant que la situation se détériorait aussi rapidement à La Réunion ou en Martinique.

Face à cette reprise du virus, "la vaccination est notre carte maîtresse pour sortir du tunnel", a répété le porte-parole, pour qui "la France n'est pas un pays anti-vaccins" mais compte "beaucoup" de personnes qui disent : "j'attends" pour se faire vacciner. Pour lui, "l'heure est à la mobilisation générale" pour "la vaccination massive" et "chacun dé...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles