Publicité

L'écosystème iPhone dans le viseur de la justice et du gouvernement américains

Le gouvernement américain a assigné en justice Apple, jeudi, accusant le géant technologique de maintenir illégalement un monopole sur son iPhone en étouffant la concurrence et en imposant des coûts exorbitants aux consommateurs.

L'iPhone va-t-il préserver son exclusivité ? Le gouvernement américain a assigné en justice Apple, jeudi 21 mars, pour pratiques monopolistiques liées à son iconique smartphone et aux contraintes fixées par le groupe californien aux développeurs d'applications.

"Toutes les décisions prises par Apple ont établi et renforcé les défenses protégeant son monopole dans le domaine des smartphones", fait valoir le gouvernement américain, qui s'est associé aux procureurs de quinze États et à celui de la capitale fédérale Washington pour saisir la justice fédérale civile du New Jersey.

Ce faisant, Apple a lésé "les utilisateurs, les développeurs et d'autres parties qui ont contribué à faire de l'iPhone ce qu'il est aujourd'hui", poursuit le document de l'assignation.

"Si cette situation n'est pas remise en cause, Apple va continuer à solidifier son monopole sur les smartphones", a prédit le ministre de la Justice, Merrick Garland, lors d'une conférence de presse.

Selon le ministère de la Justice, le groupe de Cupertino (Californie) a empêché ou perturbé la création et l'offre de services à même d'être utilisés sur des smartphones concurrents et de passer facilement de l'un à l'autre.

Il évoque des services de "streaming" sur iPhone, mais aussi des porte-monnaies numériques susceptibles d'être utilisés sur plusieurs plateformes.


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
États-Unis : le gouvernement poursuit Apple pour monopole sur le marché des smartphones
L'action Apple chute après une possible interdiction de l'iPhone dans les administrations chinoises
Apple parie sur l'"ordinateur spatial" plutôt que sur le métavers