"Le gouvernement actuel n'est pas responsable de l'appauvrissement du stock de masques", affirme Roselyne Bachelot

franceinfo

"Le gouvernement actuel n'est pas responsable de l'appauvrissement du stock de masques", a affirmé ce dimanche sur franceinfo Roselyne Bachelot, ancienne ministre de la Santé. Celle qui avait été accusée d'avoir surréagi lors de l'épidémie du H1N1 en 2010 fustige la décision de destruction d'une bonne partie des stocks de masques. "Face à des pandémies, ce n'est pas au moment où on en a le diagnostic complet qu'il faut agir", estime-t-elle.

franceinfo : Pensez-vous comme certains médecins que la France n'était pas assez préparée pour cette pandémie ?

Roselyne Bachelot : Face à un danger inconnu, face à des pandémies dont on ne sait pas si elles vont être graves ou pas, ce n'est pas au moment où on en a le diagnostic complet qu'il faut agir. C'est pour cela qu'il faut constituer des stocks de précaution et de prévention. On voit bien les difficultés d'approvisionnement actuelles (…) Dans une pandémie mondiale, les fournitures, que ce soit de médicaments, de matériel de prévention, de vaccins, font l'objet d'une course, d'une bagarre entre les différents pays.

>> Pourquoi la France manque-t-elle de masques de protection respiratoire ?

Donc, c'est au moment où ça va bien qu'il convient de constituer des stocks. Vous savez, quand on donne des chiffres de 1 milliard de masques (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi