Quelle gouvernance pour l'Union européenne au Sahel ?

Par Guillaume Soto-Mayor*, Delina Goxho**, pour Theconversation.com
·1 min de lecture
Le Conseil européen est un acteur important quant aux interventions de l'Union européenne au Sahel. Ici, son président, Charles Michel, participe à une vidéoconférence du G5 sur le Sahel avec des représentants des Nations unies à Bruxelles le 30 novembre 2020. 
Le Conseil européen est un acteur important quant aux interventions de l'Union européenne au Sahel. Ici, son président, Charles Michel, participe à une vidéoconférence du G5 sur le Sahel avec des représentants des Nations unies à Bruxelles le 30 novembre 2020.

La révision de la stratégie de l'Union européenne (UE) pour le Sahel, qui a été élaborée en 2011, se déroule dans un contexte sombre : les urgences humanitaires s'accumulent et l'année qui s'achève aura été la plus meurtrière dans la région depuis 2012. Les abus contre les civils se sont multipliés, commis non seulement par des groupes extrémistes et des milices, mais aussi par des forces de sécurité étatiques dans le cadre d'opérations antiterroristes.

Au cours de la dernière décennie, l'UE a consacré des milliards d'euros au développement et à l'aide militaire dans la région, avec pour principaux objectifs d'y contenir les mouvements migratoires tout en luttant contre le terrorisme et l'instabilité politique chronique. Les résultats des politiques de l'UE dans le Sahel, qui suscitaient déjà de nombreuses interrogations, ont été sérieusement questionnés à la suite du coup d'État au Mali.

Une explication majeure des échecs stratégiques et opérationnels de l'UE dans la région réside dans sa conception de la gouvernance. De fait, si les Européens reconnaissent depuis longtemps que la mauvaise gouvernance est une cause fondamentale d'instabilité institutionnelle, les efforts visant à y remédier ont été déployés séparément de ceux mis en ?uvre dans les domaines de la sécurité et du développement. La gouvernance est ainsi perçue comme un pilier autonome, qui repose principalement sur l'assistance technique, plutôt que comme une question transversale qui doit être [...] Lire la suite