Sur Google, le porno de plus en plus difficile à trouver

Google devient un peu plus pudibond. Le moteur de recherche vient de changer son algorithme, rapporte CNET.com. Il devient plus difficile de tomber sur des images à contenu pornographique. Google justifie sa démarche :

Nous ne censurons pas les contenus pour adultes, mais notre but n’est pas de montrer des images sexuellement explicites à moins qu’un utilisateur en recherche spécifiquement. Nous utilisons des algorithmes pour sélectionner les résultats les plus pertinents."

Le but est de ne pas tomber sur des images porno, à moins de désactiver la fonction "SafeSearch". Le site Daily Dot a fait le test : en tapant "boobs" (poitrine), on ne trouve que des torses couverts, mais en ajoutant "naked" (nu) ou "porn" (porno), la recherche est immédiatement plus explicite.

"Pourquoi Google déteste l'internet ?"

En tous les cas, cette difficulté supplémentaire n’a pas plu à certains internautes. Sur le site de partage Reddit, plusieurs utilisateurs se sont plaints de ne pas trouver immédiatement leur bonheur.

"Vous pouvez prendre nos paramètres de confidentialité, mais si vous nous enlevez le porno, l'internet va être FOU" a dit okeman. Un autre utilisateur nommé ComeBackShane a noté, en référence à la série télé "Scrubs", que "si on enlevait tout le porno de l'internet, vous pouvez être sûrs qu'il ne resterait plus qu'un seul site qui s'appellerait 'Ramenez le porno !'".

Sur Twitter aussi, les réactions sont amusées ou énervées.

[Traduction : Pourquoi Google déteste l'Internet ?]

class="twitter-tweet"> Lire la suite sur Le Nouvel Observateur

Sur Google, le porno de plus en plus difficile à trouver
Free mobile, One Direction et Delarue les plus "googlés" en 2012
Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.