Google négocie pour donner plus de visibilité à ses outils sur les téléphones de Samsung

Google Play et Google assistant pourraient devenir des applications par défaut sur les téléphones de Samsung. / Eduardo Munoz / REUTERS

Le constructeur coréen pourrait renoncer à son assistant vocal Bixby et à son propre magasin d'applications au profit du géant américain.

Google et Samsung seraient en train de négocier un accord au terme duquel le constructeur coréen donnera plus de visibilité aux services de Google sur ses téléphones, selon Bloomberg. Samsung utilise le système d'exploitation pour mobile Android – créé par Google – sur ses téléphones, mais l’entreprise a développé des alternatives à certains des services de Google, comme le magasin d'application Google Play et l'assistant vocal Google assistant.

C'est précisément ce que Google veut changer, grâce à un contrat dont les termes restent à définir, mais qui ferait de l'assistant personnel Bixby – lancé en 2017 – et du Samsung Galaxy Store des choses du passé. En contrepartie, Google pourrait verser à Samsung une somme d'argent, comme il le fait avec Apple pour que son moteur de recherche soit disponible par défaut sur Safari, le navigateur internet du fabricant de l'iPhone.

Samsung, qui a vendu 300 millions de téléphones en 2019, a été touché par la crise du Covid-19, synonyme de contraction pour le marché des smartphones. Des revenus supplémentaires pourraient lui permettre d'amortir le choc.

Harmoniser l'écosystème Android

À son lancement, Android était conçu comme une plateforme ouverte et personnalisable à loisir. Une particularité dont s'est pleinement emparée Samsung en développant Touchwiz, une épaisse surcouche logicielle, et des services maison.

Mais l'entreprise a progressivement fait marche arrière, poussée par Google qui souhaitait harmoniser son écosystème. Aujourd'hui, il reste quelques vestiges des années Touchwiz, mais ils pourraient bientôt disparaître si les discussions entre Google et Samsung aboutissent.



Retrouvez cet article sur Figaro.fr

Samsung Electronics prévoit une hausse de 23% de son bénéfice au deuxième trimestre
Moteurs de recherche: Google fera payer ses concurrents choisis à sa place sur Android
Samsung lance un smartphone sans Android
Inscrivez-vous à la newsletter du Figaro

Notre objectif est d'assurer la meilleure expérience possible pour nos utilisateurs et de créer une communauté respectueuse de chacun. Nous travaillons à l'amélioration de cette expérience et pendant cette période, le module commentaires a la fin de nos articles n'est pas disponible. Merci de votre compréhension.