Good Girls : NBC annule la série diffusée en France sur Netflix, Christina Hendricks et Mae Whitman réagissent sur Instagram

·1 min de lecture

Quatre saisons et puis s'en va ! NBC a tranché, la série Good Girls n'aura pas de cinquième saison, selon Variety. L'accord envisagé pour que le feuilleton produit par Universal puisse se poursuivre sur Netflix ne serait plus d'actualité. Toutefois, la plateforme diffusera en France, comme prévu, les cinq épisodes qui restent de la quatrième et donc dernière saison, à moins d'un éventuel coup de théâtre. Dans la série créée par Jenna Bans, Christina Hendricks, Mae Whitman et Retta incarnent des mères de famille vivant dans une banlieue de Détroit, aux États-Unis, et qui braquent un supermarché. Celles qui ressemblent plus à des "bad girls" qu’à des "good girls" se retrouvent à travailler pour Rio, le leader du gang local. Un personnage qui les amène tout droit vers le blanchiment d'argent.

Sur Instagram, les actrices accusent le coup. "Et bien, nous avons tout donné. Nous l’avons vraiment fait. Merci à nos fans incroyables au fil des années pour toute votre passion et votre soutien", a écrit Christina Hendricks, l'interprète de Beth, en légende d'une image où l'on voit son personnage cacher les yeux d'Annie, campée par Mae Whitman, afin de ne pas voir la réalité de l'annonce de la fin de Good Girls. Le même visuel avait d'ailleurs été publié quelques minutes plus tôt par cette actrice sur le même réseau social.

Aujourd'hui Christina Hendricks est choquée de l'arrêt de Good Girls après quatre saisons, pourtant au départ, elle ne croyait pas que cette histoire pourrait durer plus (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Uzo Aduba (Solos, Prime Video) : "C’est remarquable de jouer des femmes qui en inspirent d’autres"
Dynastie (Teva) : plaisir coupable ou série ratée ?
Bienvenue à Schitt’s Creek (Canal +) : pourquoi cette série comique a créé la surprise en 2020
Crime dans les Alpilles (France 3) : un duo toujours aussi charmant
Supernatural : Jared Padalecki dégoûté d'apprendre que Jensen Ackles prépare un spin-off sans lui, il se lâche sur Twitter

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles