Gonzalo Higuaín : "Personne n'est plus proche de la beauté que le numéro 9"



Tu as grandi entre Belgrano et Palermo, à Buenos Aires, deux quartiers plutôt aisés, mais qui ont beaucoup changé au cours des dernières années. Tu reconnais ta ville quand tu rentres à la maison ?
En réalité, j'ai grandi à Coghlan, un quartier dans le même coin. C'est là où j'ai passé la plus grande partie de ma vie. L'Argentine change constamment. Comme n'importe quel pays, sans doute. Quand tu es petit, tu veux voir ta famille, tes amis, et tu ne t'intéresses pas vraiment au reste. Mais quand tu grandis, tu commences à plus t'y intéresser, tu te rends davantage compte des changements.

Quels changements as-tu vus à Buenos Aires par exemple ?
L'amélioration des tunnels. Il y avait toujours de gros embouteillages dans les rues. Je crois que c'est ce qui énervait le plus les gens, tous ces bouchons... Les…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com