La gonorrhée, une maladie bientôt incurable à cause du covid-19 ?

·1 min de lecture

La gonorrhée est-elle en passe de devenir une maladie dont on ne guérit pas ? C'est ce que craint l'Organisation mondiale de la santé (OMS) qui, dans un entretien accordé au quotidien britannique The Sun, rapporte que le monde occidental voit les cas de gonorrhée résistante au traitement (baptisée super gonorrhée) augmenter à un rythme alarmant. Et les médecins de l'OMS pensent que cette infection sexuellement transmissible pourrait devenir encore plus résistante aux antibiotiques, car leur utilisation excessive pendant la pandémie alimente sa mutation.

Une bactérie "intelligente" qui mute rapidement

La gonorrhée est transmise par une bactérie, le gonocoque Neisseria gonorrhoeae. Le problème : cette dernière est capable de développer très rapidement des résistances aux antibiotiques. "La bactérie responsable de la gonorrhée est particulièrement intelligente. En effet, à chaque fois que nous utilisons une nouvelle classe d'antibiotiques pour traiter l'infection, la bactérie évolue pour y résister" explique le Dr Teodora Wi, médecin au département Santé reproductive à l'OMS.

D'où la crainte de l'organisation mondiale face à l'importante utilisation de l'azithromycine dans le traitement du Covid-19 au début de la pandémie. "Cette situation peut alimenter l'émergence d'une nouvelle antibiorésistance de la gonorrhée" souligne le porte-parole de l'OMS. Or la super gonorrhée résistante au traitement peut entraîner une multiplication par cinq de (...)

Lire la suite sur Topsante.com

DIRECT. Covid-19 en France ce 29 décembre : chiffres, annonces
9 aliments anti coup-de-froid
Traitement du coronavirus (Covid-19) : un nouveau cocktail d'anticorps à l'étude
9 postures de yoga qui facilitent la digestion
Covid-19 : un enfant de 3 ans fait un AVC après avoir attrapé le virus