Golf - WHS - Le nouvel index, c'est pas si complexe !

L'Equipe.fr

Le nouvel index mondial, aussi dénommé World Handicap System (WHS), entre en vigueur au printemps pour les golfeurs français. Lumière sur un système se voulant plus réactif, plus juste et plus logique.« Dis-moi Thierry, il sort d'où ton nouvel index de 8 ? On n'est pas obligé de te croire hein » - « Ah, toi t'es déjà jaloux ! Ça va t'obliger à revenir faire des compets, c'est bête hein ? » Cette conversation, entendue par un matin frisquet sur le practice de Longchamp (92), risque de se répéter dans tous les club-houses de France en 2020. Le sujet principal de ces discussions de passionnés portera trois lettres : WHS, pour World Handicap System, le nouveau système d'index mondial. « Auparavant, il y avait six méthodes de calcul différentes utilisées au travers du globe, explique Arnaud Bonardi, chargé du département amateur et professionnel à la Fédération française de golf (FFGolf). Cela empêchait une égalité parfaite entre, par exemple, un 2 en France, un 2 au Japon et un 2 aux États-Unis. Nous avons désormais un système uniforme, qui garantit une portabilité des index entre tous les pays. »Le club des huitPour uniformiser les systèmes de Pierre, Nao et Jack, le WHS s'est trouvé une nouvelle formule de calcul : la moyenne de scores. « On va regarder les huit meilleures performances sur les 20 dernières cartes que vous avez signées, puis en faire la moyenne pour calculer votre nouvel index » étaye le responsable de la FFGolf. Terminées, donc, les remontées et chutes de 0,1 point, monnaie courante des compétiteurs amateurs. Autoproclamé « réactif », le WHS ambitionne de donner aux joueurs l'index qui sied le mieux à leur réel niveau de jeu, leur offrant la possibilité de descendre ou de remonter beaucoup plus vite qu'auparavant. « Prenez un joueur qui a débuté il y a un an ou deux mais qui n'a jamais effectué de compétition, narre Arnaud Bonardi. Pour sa première carte enregistrée, il réalise une performance qui correspond à un index de 38. Dans l'ancien système, il aurait baissé son index de 54 à 40-45, selon les parcours. Avec le nouvel index, ce sera directement 36, soit deux points de mieux que cette carte de 38. » L'objectif est double, voire triple : informer les joueurs pratiquants mais non licenciés, qui représenteraient près de 200 000 personnes en France, les appâter avec ce nouvel index, et les inciter à s'encarter à la FFGolf.Mon premier, c'est plaisirL'une des victimes collatérales du WHS pourra être le joueur à fort index, mais ne se risquant à le remettre en jeu que quelques fois dans l'année. Alors qu'il lui aurait fallu 10 contre-performances pour remonter d'un point, l'amateur verra son index « remonter de deux ou trois points si sa moyenne de scores en fait de même ». « Ce sera un système plus juste parce qu'il collera mieux au niveau du joueur, appuie le responsable fédéral. Après, si le golfeur décide de ne pas jouer pour conserver son index... » C'est de ce cas de figure que découle une autre nouveauté du WHS pour motiver ce petit monde : l'inclusion du golf-loisir. « Nous allons lancer au printemps une nouvelle application nommée "Kady", révèle Arnaud Bonardi. Vous y déclarerez votre intention de jouer, vous enverrez la carte de scores à votre ami qui sera votre marqueur, et vous validerez ainsi votre score auprès de la Fédération. » À condition de jouer en formule valide (stroke-play, stableford), d'avoir plus de 16 ans et un index supérieur à 11,4. Contrairement aux cartes rouges (« qui continueront d'exister »), le club ne sera plus chargé d'enregistrer et d'envoyer le résultat, mais tout s'effectuera en ligne, sur cette application gratuite et accessible uniquement aux licenciés.Quand viendra le printempsS'il n'y a pas encore de date officielle annoncée pour la mise en place du nouvel index chez les licenciés français, le changement devrait s'opérer « courant mars » selon la Fédération. Le système se déploie progressivement sur la planète depuis le 1er janvier, avec l'Afrique du Sud et la France parmi les pionniers, et n'arrivera dans certains pays qu'en 2021. « En France, le nouvel index n'apparaîtra que lorsque le joueur disputera sa première compétition de l'année, avance le responsable de la FFGolf. Dès que cette nouvelle carte sera rentrée, on pourra remonter jusqu'à 2012 pour retrouver les 20 derniers scores et en faire la moyenne. » Et le niveau ? « Statu quo pour l'instant. On modifiera son calcul pour qu'il suive le WHS, mais plus tard. » Qu'il soit jaugé en index ou en niveau, votre golf ne doit pas oublier ses fondamentaux : pas comment, mais combien !À lire dans Journal du Golf n°154