Golf : profession ramasseur de balles perdues dans les lacs

À Brignoles (Var), Jérôme Dugué, ancien enseignant de golf et passionné de plongée, est ramasseur de balles dans les lacs depuis quatre ans. Vêtu d’une combinaison de plongée, il s’enfonce dans l’eau glacée à la recherche de centaines de balles perdues, à cinq ou six mètres de profondeur. “On est dans une nuit totale, dans la pénombre, à taton. C’est un milieu un peu austère et oppressant”, explique le passionné, qui doit aussi faire attention aux poissons et rochers. Selon les jours, il peut récupérer entre 300 et 5 000 balles. Trois euros à la revente Dans son petit atelier à Hyères (Var), Jérôme Dugué peut ensuite commencer à trier les balles et estimer leurs prix à la vente. Revendues environ trois euros dans le commerce, elles doivent d'abord être lavées, brossées et reconditionnées. L'intéressé vend aussi à des particuliers, et customise des balles selon les goûts des collectionneurs.