Gobelets "bio-sourcés et compostables", chef Raoni, show d'Edouard Philippe... Six choses vues et entendues lors de la rentrée de La République en marche

Margaux Duguet

Une démonstration de force. C'était l'effet recherché. Pour la première fois de son histoire, La République en marche a organisé, samedi 7 et dimanche 8 septembre à Bordeaux, une université d'été, ou plutôt, "un campus des territoires", dans le langage des macronistes.

A six mois des municipales, l'enjeu était simple : remobiliser les troupes et renouer avec la base. Selon les organisateurs, quelque 3 500 militants gonflés à bloc ont ainsi fait le déplacement. Mais l'enthousiasme des adhérents de LREM n'a pas masqué les inquiétudes concernant de potentielles futures candidatures dissidentes après celle de Cédric Villani à Paris. Franceinfo vous raconte ce qu'il s'est passé lors de cette grand-messe macroniste.

1Gobelets bio-sourcés et bouteilles en plastique

"Un événement écoresponsable." Jusque dans la salle de presse, des affiches ont été placardées pour promouvoir le faible coût écologique de ce campus. "Une vaisselle compostable", une partie du mobilier "issue du recyclage", "des produits locaux et de saison" pour les repas... Bref, le mouvement d'Emmanuel Macron, qui n'a pas cessé de parler d'écologie durant ce week-end, a décidé de montrer l'exemple. A l'entrée, les participants ont ainsi reçu un gobelet "bio-sourcé et compostable" afin d'"éviter d'utiliser des (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi