Le goût de Paris : les sushis légumiers de Voyage

·1 min de lecture
Les sushis légumiers en trompe-l'œil de Voyage.
Les sushis légumiers en trompe-l'œil de Voyage.

On s'est fait berner ! Les fautifs ? Deux sushis et un maki qui, sous leurs airs d'innocents, nous ont leurrés par leurs malicieux trompe-l'?il. On s'attendait à déguster du thon gras, de la sériole et du thon maigre. En bouche, pas la moindre trace de poisson. Pas plus que de sauce nikiri (soja, saké, mirin) et de wasabi. La réalité fut à des années-lumière de celle de la spécialité nipponne. Seule trace du pays du Soleil-Levant, le riz. Pour le reste, chaque ? faux ? sushi fut l'émanation d'un duo associant du végétal à un condiment : tomate, poivron piquillos ; carotte, agrume ; pastèque, olive de Kalamata. Rudement bon, mais rudement filou !

Voyage est niché au dernier et cinquième étage de la Samaritaine sous la verrière Art Déco © Pascal Nivelet

Bienvenue à Voyage, inauguré le 23 juin au cinquième et dernier étage de la Samaritaine sous la verrière Art déco et la fresque des paons. Un temple gourmand et festif s'étalant sur 1 000 mètres carrés côté Pont-Neuf imaginé par l'architecte Jean-Michel Wilmotte. Cet espace ouvert 7 jours sur 7 de 10 heures à 2 heures du matin réunit trois lieux en un seul : un bar à cocktails et mocktails s'animant sous les shakers du mixologue Matthias Giroud ; un studio Krug, table privée de 8 places en accord avec les champagnes de la maison rémoise ; un restaurant de 120 couverts lorgnant l'église Saint-Germain-l'Auxerrois. À sa tête, un trio de chefs : Mathieu Viannay (2 étoiles à La Mère Brazier, à Lyon), Franck Mischl [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles