GMA T.50s Niki Lauda (2021) : la pistarde ultime ?

·1 min de lecture

725 ch, 852 kg, 1.500 kg d'appui : des chiffres qui laissent rêveur, et qui évoquent plus l'univers de la F1 et du Mans qu'une voiture de production, aussi limitée soit-elle. Mais c'est ce qu'annonce Gordon Murray pour sa T.50s Niki Lauda, version pistarde de la supercar T.50.

Et Gordon Murray, on peut lui faire confiance : l'ingénieur, originaire d'Afrique du Sud, compte parmi ses faits d'armes la Brabham BT46, une F1 dotée d'un ventilateur pour créer de l'appui, la McLaren MP4/4 qui reste la F1 la plus dominatrice de l'histoire, ou encore la mythique supercar McLaren F1.

C'est de cette dernière qu'il s'est inspiré en 2020 pour créer, sous le nom de Gordon Murray Automotive, la T.50. Avec son V12 atmosphérique de 663 ch, son poids sous la tonne, et surtout son ventilateur aérodynamique, elle se veut être la supercar ultime. Mais en 2021, GMA hausse encore le ton, avec cette version dédiée à la piste : la T.50s Niki Lauda, du nom du champion du monde autrichien qui avait couru pour Gordon Murray.

L'obsession du poids et de l'aéro

Les modifications par rapport à une T.50 normale sautent aux yeux : un énorme aileron, une arête dorsale façon LMP1, des appendices aérodynamiques qui pullulent... La T.50s annonce la couleur. Résultat, l'appui aéro grimpe en flèche, pour atteindre un maximum de 1.500 kg. La T.50s ne pesant que 852 kg, elle pourrait donc rouler collée au plafond ! Le fameux ventilateur n'est plus paramétrable, mais fonctionne à plein régime (7.000 (...)

Lire la suite sur Auto Plus

Audi e-Tron GT (2021) : vidéo à bord de la berline sportive électrique
Morgan Plus 8 GTR : une Morgan extrême bientôt en production !
Ford S-Max et Galaxy (2021) : disponibles en hybride
Au Royaume-Uni, les chauffeurs Uber sont désormais officiellement des employés
Honda : bientôt un nouveau PDG, et une nouvelle stratégie
Skoda Kushaq (2021) : un aperçu du style du futur petit SUV