Que sont les GM2L, les grenades remplaçantes des GLI-F4?

Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a annoncé dimanche la fin de l'utilisation des grenades lacrymogènes GLI-F4, accusées d'être responsables de blessures graves sur des manifestants lors d'opérations de maintien de l'ordre. Ces grenades sont en fait progressivement retirées de l'arsenal des forces de l'ordre depuis plusieurs années, et progressivement remplacées depuis 2018 par la GM2L, soit "Grenade Modulaire 2 effets Lacrymogène".

"La grenade lacrymogène GM2 Lacrymogène est destinée au maintien de l’ordre en milieu extérieur ou intérieur", précise la fiche produit d'Alsetex, société d'armement et d'étude qui produisait déjà la GLI-F4. Dans un contexte de maintien de l'ordre, cette arme sert à la "diversion" et à la "dissuasion".

Image
  • Quelles différences avec la GLI-F4?

Deux choses sont reprochées à la GLI-F4: les éclats propulsés lors de son explosion, et le fait qu'elle contienne des explosifs, comme l'a souligné Christophe Castaner dimanche sur France 3. "Les matériaux employés pour la fabrication de cette grenade (plastique polyéthylène élastomère) permettent de ne générer aucun éclat lors de son fonctionnement", est-il déjà assuré dans la fiche produit d'Alsetex à propos de la GM2L.

Ensuite, "dans le cas de la grenade GLI-F4, l'effet sonore est obtenu par un explosif, alors que dans la grenade GM2L, il s'agit d'une composition pyrotechnique", assure un autre rapport d'Alsetex, relayé par le site...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi