Le glyphosate interdit en Allemagne fin 2023, les agriculteurs furieux

·1 min de lecture

À l'automne 2019 déjà, ils avaient été nombreux à manifester. Ils sont de nouveau dans les rues ces jours-ci. Ils protestent entre autres contre un projet de loi adopté ce 10 février par le Conseil des ministres et prévoyant des mesures de protection des insectes impliquant une réduction de l'utilisation des pesticides.

Avec notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut

« Retour vers le passé ». Pour la fédération des agriculteurs allemands, le projet de loi du gouvernement nuit à la compétitivité de cette branche sans améliorer la protection des insectes. Depuis deux semaines, ils manifestent à bord de leurs tracteurs scandant « sans agriculteurs, pas d’avenir ».

Le projet de loi a mis du temps a être conclu tant les désaccords étaient nombreux entre la ministre chrétienne-démocrate de l’Agriculture et son homologue SPD en charge de l’Environnement. Il a fallu qu’Angela Merkel tape du poing sur la table pour que le dossier progresse ces derniers jours.

Le texte veut restreindre l’utilisation des pesticides dans les campagnes pour enrayer la disparition des insectes. Le glyphosate, soupçonné d’être cancérigène sera interdit fin 2023. Le gouvernement a aussi mis fin à des pratiques controversées comme la castration à vif des porcelets ou le broyage des poussins mâles.

La réforme de la politique agricole commune européenne qui prévoit un plus grand respect de l’environnement va à l’avenir renforcer un peu plus la colère des paysans allemands.

► À écouter aussi : L’avenir de la PAC sera-t-il plus vert?

► À écouter aussi : Les agriculteurs français bientôt privés de glyphosate