Glyphosate: Christiane Lambert (FNSEA) salue le "pragmatisme" de Macron

1 / 2

Glyphosate: Christiane Lambert (FNSEA) salue le "pragmatisme" de Macron

Le fait qu'Emmanuel Macron fasse machine arrière sur la fin du glyphosate est une solution raisonnable, aux yeux de la présidente du principal syndicat agricole.

La présidente de la FNSEA, Christiane Lambert, a salué lundi le "pragmatisme" d'Emmanuel Macron à propos de la question de l'interdiction de l'herbicide controversé  après un entretien avec le chef de l'Etat à l'Elysée. Lors d'un débat-citoyen organisé le 24 janvier dernier dans la Drôme, Emmanuel Macron avait déclaré que la France ne parviendrait pas à se passer "à 100%" du glyphosate dans les trois ans comme il s'y est engagé.

"Sur la question du glyphosate, nous avons salué le pragmatisme du président de la République qui a dit à plusieurs reprises que sans solution, il y aurait des dérogations, pour un pourcentage de situations", s'est félicitée Christiane Lambert après son entretien, estimant que "ce retour au pragmatisme était indispensable".

"10, 20, 30 (% de situations concernées par des dérogations), la question n'est pas tranchée, il faut travailler et au fur à mesure, on pointera les impasses et il faudra à ce moment là trouver des adaptations", a ajouté la présidente de la FNSEA, syndicat qui, allié aux Jeunes agriculteurs est sorti renforcé des dernières élections de chambres d'agriculture.

"Nous sommes un interlocuteur dont il (Emmanuel Macron) tiendra compte davantage aujourd'hui", a estimé Christiane Lambert, dont la liste commune avec les Jeunes Agriculteurs a obtenu environ 55,8% des suffrages. "Il n'y a pas eu de dégagisme dans le domaine agricole, le président...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi