Glyphe maya, micronovas et cactus menacés par le réchauffement climatique : l'actu des sciences

·2 min de lecture

Au sommaire des ultrabrèves du 21 avril 2022 : un glyphe maya remet en cause l'ancienneté d'un calendrier sacré, la découverte des explosions de micronovas et des cactus menacés par le réchauffement climatique.

L’actualité scientifique du 21 avril 2022, c’est :

En archéologie : .

  • Des fragments de fresques découverts sur le site archéologique de San Bartolo au Guatemala pourraient constituer le plus ancien exemple daté du calendrier rituel maya.

  • Le temps se mesurait à l’aide d’un "compte long", un ancien système de comput, et de deux calendriers cycliques : un rituel de 260 jours, le tzolk’in, utilisé pour les cérémonies religieuses, et un autre solaire de 365 jours, le haab.

  • Daté entre 300 et 200 avant notre ère, le glyphe maya retrouvé ferait ainsi reculer de 150 ans l’ancienneté du calendrier tzolk’in.

En espace : .

  • Trois de ces phénomènes, encore jamais observés, ont été découverts. Ils remettent en question les hypothèses retenues jusqu'à présent sur la façon dont certaines étoiles explosent.

  • Les micronovas sont d'une durée très courte, de l'ordre de quelques heures. Elles étaient passées inaperçues jusqu'à ce que des flashs optiques aient été repérés dans les données du télescope , le chasseur d'exoplanètes.

  • Les observations de ce type ont contribué à modifier la vision qu'avaient les anciens astronomes de l'Univers aristotélicien, considéré comme statique et immuable, en un Univers changeant et doté d'une histoire.

En nature : .

  • Environ 60% des espèces de cactus vont devoir faire face à des climats moins hospitaliers dans les décennies à venir à cause du réchauffement climatique, selon une étude de chercheurs de l'université de l'Arizona.

  • Afin de vérifier l'hypothèse selon laquelle les cactus profiteraient d'un monde plus chaud, les chercheurs ont examiné des données relatives à plus de 400 espèces.

  • Si l'on ajoute d'autres facteurs, comme la disparition des habitats ou la dégradation du milieu naturel, ce sont jusqu'à 90% des cactus qui pourraient être menacés d'extinction d'ici 2070.

En fondamental : .

  • Les chercheurs du Cern, le Centre européen pour la recherche nucléaire, se préparent au redémarrage, cette semaine, de l'accélérateur de particules le plus [...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles