Gloria (TF1) Barbara Schulz : "J’avais très envie de jouer une méchante"

·1 min de lecture

A la toute première lecture du scénario, qu’avez-vous pensé de votre personnage, Marianne Volton ?

Barbara Schulz : Avant de lire le scénario, j’ai rencontré le réalisateur, Julien Colonna. Il m’avait contactée parce qu’il pensait à moi pour un rôle assez différent de mes emplois habituels. Généralement, on me dit que j’inspire quelque chose de solaire, de lumineux…

C’est ce qu’il vous a dit ?

Oui. Mais Julien voulait que j’incarne une méchante, un personnage bien complexe. Et, de mon côté, j’en avais très envie. Si Marianne paraît intègre et très impliquée dans son travail, quand elle se retrouve face à Gloria, cette avocate qui lui a fait perdre la garde de ses enfants, elle va « vriller », être à la limite de la folie. Pour elle, si le mari de Gloria a disparu, cette femme est forcément suspecte. Elle va s’en persuader.

À lire également

Gloria (TF1) : "Nul", "Trop bien"... Les téléspectateurs divisés devant la série avec Cécile Bois

Comment vous êtes-vous préparée pour ce rôle ?

Ce n’était pas mon premier rôle d’enquêtrice. J’avais déjà côtoyé des flics, appris à tenir une arme, mais aussi les bons gestes pour procéder à une arrestation, ce genre de choses… De ce côté-... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi