Global Plastic Watch : des vues satellites pour localiser les déchets depuis l'espace et réduire la pollution des océans

PERTH, Australie, May 09, 2022--(BUSINESS WIRE)--Un nouvel outil de pointe mis au point par la Fondation Minderoo a pour la première fois permis d'identifier des milliers de dépôts de déchets dans 25 pays, à l'aide de technologies avancées de données satellitaires et de l'apprentissage automatique, afin de mesurer l'ampleur des amoncellements de plastique depuis l'espace.

Global Plastic Watch (globalplasticwatch.org) est un outil qui allie observation de la Terre et intelligence artificielle pour cartographier pour la toute première fois la pollution par le plastique en temps presque réel au moyen d'images haute résolution. Il s'agit du plus vaste ensemble de données à code ouvert concernant les déchets plastiques à travers des dizaines de pays. Cet outil a pour objectif d'aider les autorités à mieux gérer les fuites de plastiques dans l'environnement marin.

Global Plastic Watch a recours aux images du satellite de télédétection de l'Agence spatiale européenne et au premier modèle d'apprentissage machine de ce type créé en collaboration avec Earthrise Media, l'agence primée pour ses produits numériques destinés à la protection de l'environnement. L'outil est capable de calculer la taille et l'étendue des décharges de plastiques terrestres, qui constituent l'une des causes majeures au problème de plus en plus grave de pollution plastique dans les rivières et océans du monde.

Les données collectées représentent une première historique et offrent des informations et des perspectives fiables quant à l'un des défis environnementaux les plus épineux de la planète : la déferlante de pollution plastique qui menace les océans et nuit aux collectivités, à la vie marine et à la santé humaine et animale. L'outil permet aux gouvernements, aux industries et aux communautés d'évaluer et de surveiller le risque posé par les décharges de plastiques terrestres tout en leur permettant de fixer des priorités en matière de solutions dans lesquelles investir.

Parmi les pays cartographiés jusqu'à présent figurent l'ensemble des pays d'Asie du Sud-Est, l'Australie et les pays ayant fait l'objet de recherches et caractérisés, selon Science Advances, par des taux élevés de rejets de plastiques dans l'océan.

Le Dr Andrew Forrest, Compagnon de l'ordre d'Australie, et président et cofondateur de la Fondation Minderoo, a qualifié les données et leur transparence d'outils importants de lutte contre les déchets plastiques. Jusqu'à présent, il était difficile d'identifier et de mesurer de manière efficace, normée et systématique les quantités de déchets plastiques amoncelés.

« Dans le monde, la plupart des gens n'ont aucune idée du niveau de dangerosité des déchets plastiques pour l'environnement organique et plus particulièrement pour les êtres humains. Tous les morceaux de plastique se transforment en nanoplastiques aux propriétés toxiques et coupantes, qui sont capables de mutiler les cellules, voire de traverser la barrière hématoencéphalique humaine », a expliqué le Dr Forrest.

« Empêcher les dépôts de déchets plastiques légaux et illégaux de pénétrer dans l'environnement océanique est essentiel pour limiter ces dommages. Une fois dans l'océan, les plastiques se mélangent, sont absorbés et ingérés par les animaux avant de se retrouver dans l'environnement humain.

Grâce à l'intelligence artificielle et aux données satellitaires, la Fondation Minderoo a pu cartographier les amoncellements de déchets plastiques pour la toute première fois. La plupart de nos données relatives aux déchets plastiques provenaient de modèles et d'estimations. À présent, notre compréhension repose sur des données réelles pouvant servir à orienter les solutions.

Global Plastic Watch dote les gouvernements et les chercheurs du monde entier de données susceptibles de mieux guider les actions de gestion des déchets et de garantir que les décharges terrestres ne finissent pas dans nos océans », a indiqué le Dr Forrest. « Nous souhaitons travailler avec les gouvernements pour faire en sorte que cet outil puisse aussi contribuer à soutenir des changements de politique si nécessaire. »

Le Dr Fabien Laurier, responsable de la technologie, de l'innovation et de la préservation des océans à la Fondation Minderoo, a affirmé que certaines des constatations de Global Plastic Watch étaient surprenantes.

« Nous savons que les fuites des décharges terrestres sont responsables de la pollution des océans par les plastiques dans une proportion pouvant atteindre jusqu'à 91 pour cent », a déclaré le Dr Laurier. « Global Plastic Watch a révélé que de nombreuses grandes décharges situées dans les 25 premiers pays à avoir été cartographiés n'étaient pas encore répertoriées et que le nombre de sites était bien plus élevé que prévu. »

Le gouvernement indonésien travaille avec la Fondation Minderoo pour accroître ses capacités de recyclage et doubler son taux de recyclage en créant des infrastructures permettant le traitement d'un million de tonnes de déchets supplémentaires par an d'ici 2025.

Le Dr Nani Hendiarti, adjointe à la coordination de la gestion environnementale et forestière au ministère indonésien de la Coordination des Investissements et des Affaires maritimes, a félicité la Fondation Minderoo pour le lancement de Global Plastic Watch.

« Global Plastic Watch est très efficace pour identifier les décharges indonésiennes illégales ou non répertoriées », a déclaré le Dr Hendiarti. « Cela nous a permis de fixer les domaines qui nécessitaient en priorité de meilleures politiques et actions de gestion des déchets. Ce projet joue donc un rôle prépondérant dans l'accélération des progrès gouvernementaux en matière de gestion des déchets dans toutes les régions du pays. »

Sri Indrastuti Hadiputranto, présidente de l'Indonesian National Plastic Action Partnership (NPAP), a déclaré que s'attaquer au défi de la pollution plastique en Indonésie allait nécessiter, comme dans beaucoup d'autres endroits du monde, de nombreux efforts de collaboration entre la société civile et les secteurs publics et privés, et que les mesures devaient être prises sans exception.

« Global Plastic Watch est un agrégateur de données et une plateforme de surveillance des déchets plastiques », a souligné Mme Hadiputranto. « C'est une innovation opportune pour les décideurs politiques, les spécialistes et les militants qui croient à l'importance d'une prise de décisions politiques fondées sur des données probantes pour faire avancer notre objectif de réduction de 70 pour cent des fuites dans l'océan d'ici 2025. Je pense que d'autres innovations axées sur les données, similaires à Global Plastic Watch, nous permettront de mettre en œuvre des politiques plus durables et d'optimiser les collaborations en matière de collectes de données en Indonésie. »

Global Plastic Watch est un outil dont l'objectif est d'appuyer les efforts nationaux de compréhension de l'ampleur et des effets des décharges de plastiques terrestres en permettant de mieux lutter contre le phénomène des décharges non répertoriées et de surveiller celles qui comportent des risques sanitaires et environnementaux. Les données devraient aussi permettre d'orienter les investissements directs en infrastructures de traitement de déchets dans les zones où celles-ci sont les plus indispensables.

La mise au point de l'outil Global Plastic Watch succède à la création de l'indice Plastic Waste Makers, lancé en 2021 et qui a révélé la véritable ampleur et l'origine réelle de la crise mondiale des déchets plastiques.

À l'échelle mondiale, on prévoit une augmentation de 30 pour cent de la production de plastique à usage unique au cours des cinq prochaines années. Selon l'initiative No Plastic Waste de la Fondation Minderoo, cette augmentation engendrera la fabrication de trois billions d'objets en plastique jetables supplémentaires d'ici 2025.

Global Plastic Watch continuera à collaborer avec des partenaires pour affiner le modèle et la technologie d'intelligence artificielle et accroître leur précision, alors que le projet étendra sa couverture à de nouveaux pays et sites tout au long de l'année 2022.

Site de Global Plastic Watch : globalplasticwatch.org
Site du projet Global Plastic Watch : Minderoo.org/global-plastic-watch/

LIEN VERS LES PHOTOS (mot de passe : k3YBL4TciY) | ENTRETIENS ET IMAGES ADDITIONNELLES ICI | 2:17 MONTAGE VIDÉO AVEC NARRATION EN ANGLAIS ICI |

À propos de la Fondation Minderoo :

Créée par Andrew et Nicola Forrest en 2001, la Fondation Minderoo est une organisation philanthropique moderne cherchant à faire tomber les barrières, à innover et à induire des changements positifs et durables. La Fondation Minderoo est fièrement australienne et ses initiatives clés vont de la recherche océanique à la fin de l'esclavage en passant par des collaborations liées à la lutte contre le cancer et à l'élaboration de projets communautaires.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20220508005109/fr/

Contacts

Médias :

AUSTRALIE
Shaun Devitt – M +61 408 437 342 sdevitt@minderoo.org

ROYAUME-UNI/EUROPE/ÉTATS-UNIS
Emma Silver – M +61 447 810 843 esilver@minderoo.org
Robin Pagnamenta – M +44 7971 237000 robin.pagnamenta@kekstcnc.com

INDONÉSIE
Adra Janitra Hendrawan – WhatsApp +62 811 1728 210 hendrawan@asiagroupadvisors.com
Dian Widjanarty – WhatsApp +62 855 8550 809 widjanarty@asiagroupadvisors.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles