Glioblastome : une pompe implantée pour délivrer la chimio directement dans le cerveau

C'est une première mondiale qu'ont réalisé les chercheurs de l'Université Columbia (New-York). Pour la première fois, ils ont en effet testé un système de pompe implantée dans le cerveau de patients atteints de glioblastome (le cancer du cerveau le plus grave et le plus agressif chez l'adulte) pour délivrer directement leur traitement chimio.

"Cette nouvelle approche a le potentiel de transformer le traitement des patients atteints d'un cancer du cerveau, où les perspectives de survie restent très médiocres" soulignent les chercheurs qui viennent donc de réaliser un premier essai de phase 1 sur 5 patients atteints de glioblastome récurrent. Grâce à cette pompe, le traitement a en effet pu passer la barrière hémato-encéphalique, qui est chargée d'empêcher les virus et les bactéries du sang de s'infiltrer dans le cerveau, mais qui bloque aussi la plupart des substances thérapeutiques.

Un cancer qui résiste aux traitements

A cause de cette barrière, la quantité de chimiothérapie qui peut être administrée en toute sécurité aux patients atteints de tumeurs du cerveau est souvent inefficace, et les tumeurs repoussent, invariablement. à des doses plus élevées, Et impossible d'augmenter les doses de chimio car les médicaments provoquent trop d'effets secondaires dans d'autres parties du corps. "La survie médiane des patients qui suivent un traitement pour le glioblastome est d'un peu plus de 12 mois. Une fois que les tumeurs des patients réapparaissent, (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Le tabac est-il plus nocif lorsqu’on est diabétique ?
Maladie du foie gras : elle augmenterait le risque de troubles cérébraux
CHIFFRES COVID FRANCE. Ce 17 novembre 2022 : cas, décès, les infos du jour en direct
Emphysème : il est plus fréquent chez les fumeurs de cannabis que chez les fumeurs de tabac
Troubles anxieux : la méditation en pleine conscience aussi efficace que les antidépresseurs