Glenn Close épanouie : "Je vis le plus beau chapitre de ma vie"

On l’a souvent vue en "méchante" au cinéma : maitresse déséquilibrée dans "Liaison Fatale", manipulatrice Marquise de Merteuil dans "Les Liaisons dangereuses" et inoubliable Cruella d’Enfer dans "Les 101 Dalmatiens" et sa suite. Pour parler de son nouveau personnage, Marjan Montazeri, agent sans foi ni loi, Glenn Close a "chaussé" son plus beau sourire. Car derrière les rôles, il y a une grande dame, généreuse et altruiste, qui n’aspire qu’à une chose aujourd’hui : être auprès des siens.

À lire également

Le scénariste d’Ozark revient sur la fin de la série et donne des explications (SPOILERS)

Comment la grande Glenn Close a-t-elle été accueillie au sein de cette équipe déjà rodée par une saison couronnée de succès ?

Glenn Close : Très bien ! Quand j’ai vu la première saison de "Téhéran", je me suis dit que ça ne ressemblait à rien de ce que j’avais pu tourner par le passé. Nous nous sommes donc envolés, mon chien Pippy et moi pour Athènes où est tournée la série. Cela faisait déjà deux mois que j’apprenais le farsi avec un coach et nous étions enfin arrivés au point où je pouvais donner l’impression de parler cou... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles