Glaciers bruns, faune décimée... Cinq conséquences des incendies qui ravagent l'Australie

franceinfo

Le cauchemar dure depuis le mois de septembre. Les incendies continuent de ravager l'Australie et ont déjà causé la mort d'au moins 20 personnes. Une surface équivalente à deux fois la Belgique est partie en fumée et l'ampleur de la catastrophe met l'accent sur le changement climatique responsable, selon les scientifiques, d'une saison des feux plus intense, longue et précoce que jamais. Voici quelques-unes des conséquences des incendies.

1Des glaciers néo-zélandais colorés en ocre

En Nouvelle-Zélande, à des milliers de kilomètres de là, le glacier Franz Josef a pris une coloration ocre en raison des fumées, comme en témoignent plusieurs photographies prises le 1er janvier et partagées sur les réseaux sociaux. "Le pilote de l'hélicoptère a dit qu'il était passé la veille et que la neige était encore blanche", commente l'auteure des photos sur CNN (en anglais). "Cette neige contaminée était comme une horreur de plus perpétrée par les êtres humains contre la planète", a également déclaré au site Stuff (en anglais) cette Australienne qui réside à Wellington.


Comme l'a fait remarquer mercredi le service météorologique néo-zélandais, les fumées ont parcouru 2 000 kilomètres environ à travers la mer de (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi