Glaciers des Alpes : la Mer de Glace s'amenuise à cause du réchauffement climatique

Les glaciers prennent naissance en haute altitude et déroulent leurs longues langues de glace vers les vallées. Leur fonte, normale, n'a rien d'étonnant, mais avec le réchauffement climatique, elle s'accélère. Les géants, qui paraissaient éternels, sont menacés de disparaître. Parmi les passagers du train qui mène au Montenvers à Chamonix (Haute-Savoie), en route pour la Mer de Glace, se trouve Luc Moreau. Glaciologue, il a fait de sa passion son métier. "Une mer de cailloux" Il arrive au belvédère, à 1 900 mètres d'altitude. Tous les ans, 200 000 visiteurs viennent ici. Leur premier sentiment, en découvrant ce paysage, est une forme de déception. "Je trouve que ça ne ressemble pas à une mer de glace, ça ressemble plus à une mer de cailloux", regrette un touriste. Le paysage d'aujourd'hui a en effet bien changé. Lorsque le train du Montenvers a été mis en service, il y a 100 ans, il n'y avait que quelques pas à faire pour toucher la glace. Désormais, pour atteindre le glacier, il faut emprunter un très long escalier. Luc Moreau fixe régulièrement des repères, avec des dates qui témoignent de la fonte.