Un glacier autrichien détruit pour étendre un domaine skiable

Des pelleteuses en train de détruire le glacier Pitztal, afin d'y aménager des pistes de ski.

En Autriche, l’extension des domaines skiables de Pitztal et Ötztal provoque la destruction d’un glacier, à la pelleteuse, sur plusieurs dizaines d'hectares.

Incroyable mais malheureusement vrai. À l’heure où les discours politiques et scientifiques alertent quotidiennement sur le réchauffement climatique et la fonte des glaces, le glacier de Pitztal, le plus haut glacier du Tyrol, en Autriche, est en train d’être détruit à la pelleteuse pour favoriser le tourisme hivernal.

Au mois de juin dernier, pour protéger ces derniers joyaux naturels, le club alpin autrichien, les associations Amis de la nature et WWF ont fait campagne pour que cet immense projet de destruction soit interrompu, mais sans succès, comme le montrent les photos publiées par WWF.

Les images des pelleteuses et des dameuses répartissant la neige des glaciers pour créer des pistes de ski pour la saison hivernale à venir, font peine à voir. Ce ne sont pas moins de 64 hectares qui doivent être nivelés, soit l’équivalent de 90 terrains de foot, afin de créer des pistes de ski. 1,6 hectare de glace doit également être détruit afin de faire place à de nouveaux bâtiments.

Un autre chantier de construction se trouve à la station de montagne Wildspitzbahn, à 3 440 mètres d'altitude.

Les risques pour notre planète

Si on répète que la fonte des glaces est un problème majeur pour l’environnement, ce n’est pas sans raison. Les glaciers jouent un rôle très important pour notre planète. Tout d’abord, la ressource en eau des vallées se raréfie avec la diminution de masse d’un glacier et cela aura donc un impact sur les stocks d’eau disponibles.

Ajouter à cela les périodes de fortes chaleurs de plus en plus fréquentes ces dernières années, et les ressources seront insuffisantes, comme l’explique Sylvain Coutterand, glaciologue et géomorphologue, à Montagnes Magazine.

Il affirme également que les glaciers servent de régulateur thermique et climatique. Le glacier réfléchit de moins en moins à la lumière du soleil et la température sur et en dehors du glacier augmente, ce qui provoque une fonte des glaces. Ils jouent donc un rôle important dans l'albédo de la planète.

Une catastrophe non pas naturelle mais bien humaine qui n’est pas sans rappeler la destruction volontaire de la forêt amazonienne.

Ce contenu peut également vous intéresser :