Gironde : Vingt-sept collégiens légèrement intoxiqués près de Bordeaux, un site d’ArianeGroup suspecté

·1 min de lecture

SANTE - L’origine de l’intoxication pourrait être une émanation d’acide chlorhydrique provenant de la combustion de propergol, un carburant destiné à la propulsion, sur le site d’ArianeGroup à Saint-Médard-en-Jalles

Il n’y a eu ni « évacuation ou hospitalisation », indique la préfecture de la Gironde. Mercredi vers 11h30, 34 personnes du collège Aliénor d’Aquitaine à Martignas-sur-Jalle dans la banlieue de Bordeaux (Gironde), dont 27 collégiens, « ont été légèrement intoxiquées ». La classe était alors en extérieur, en plein cours de sport.

Les services de défense incendie et de secours (Sdis 33) sont intervenus sur place, et ont invité tout le monde à se doucher dans les vestiaires du stade.

« L’origine de l’intoxication pourrait être, d’après les premiers éléments, une émanation d’acide chlorhydrique provenant de la combustion de propergol, un carburant destiné à la propulsion, sur le site d’ArianeGroup à Saint-Médard-en-Jalles, indique la préfecture. D’autres sources potentielles ont été recensées et écartées. »

Procédure judiciaire ouverte

Arianegroup possède deux sites industriels à Saint-Médard-en-Jalles, situés à environ 5 km du collège où ont été détectés les cas d'intoxication.

L’inspection des installations classées de la Direction régionale de l’environnement de l’aménagement et du logement (DREAL), présente sur le site d’ArianeGroup, « investigu(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Bordeaux : Agressions, vols à la tire, cambriolages… Du quartier Saint-Michel à la gare Saint-Jean, comment lutter contre la délinquance ?
Gironde : Deux femmes tuées par un automobiliste qui s’est encastré dans leur chambre
Bordeaux : Deux policiers blessés en intervenant sur un cambriolage, une personne en fuite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles