Gironde : un trafic de cannabis repéré sur Internet et démantelé

·1 min de lecture
Les gendarmes du bassin d'Arcachon ont saisi 300 grammes de résine de cannabis, plus de deux kilos d'herbe et trois chambres de culture (illustration).
Les gendarmes du bassin d'Arcachon ont saisi 300 grammes de résine de cannabis, plus de deux kilos d'herbe et trois chambres de culture (illustration).

Un menu particulier pour une commande 100 % illégale. Dans le sud du bassin d'Arcachon, mi-mars, les gendarmes ont réussi à démanteler un vaste trafic de drogues et ont expliqué tous les détails de l'opération Uber Cannabis sur leur page Facebook ce lundi 22 mars. Une information repérée par France Bleu Gironde. Trois individus, qui prenaient commande via Snapchat, ont été interpellés. Ils devront prochainement répondre de leurs actes devant la justice. Leur juteux trafic leur rapportait en moyenne 1 000 euros par jour.

Tout était organisé au millimètre. Les trois malfrats disposaient d'un stock important de cannabis, entreposé dans un local à La Teste-de-Buch. Ils recevaient les commandes sur leur messagerie Snapchat et assuraient eux-mêmes les livraisons en soirée, comme le font Uber Eats et Deliveroo avec les plats à emporter. Un système qui a convaincu une centaine de clients, qui vont désormais devoir arrêter de fumer ou trouver un autre fournisseur.

180 000 euros en six mois grâce au cannabis

Lors des perquisitions, les gendarmes de la brigade de Gujan-Mestras, travaillant conjointement avec ceux de la brigade de recherches d'Arcachon, ont saisi tout le cannabis, mais pas seulement.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Outre les 300 grammes de résine de cannabis, les plus de deux kilos d'herbe et les trois chambres de culture, les forces de l'ordre ont retrouvé deux grammes de cocaïne, sept véhicules, 2 810 euros en cash ainsi qu'un fusil de chasse.

À LIRE AUSSICannabis : l'amende, c'est [...] Lire la suite