Gironde : la «thèse criminelle privilégiée» pour l'un des deux incendies selon le parquet

© Stéphane Place / Europe 1

"La thèse criminelle est privilégiée" dans l'enquête sur les causes de l'incendie de Landiras, l'un des deux feux qui ont déjà ravagé en Gironde près de 7.700 hectares de forêts depuis mardi, a annoncé vendredi le parquet de Bordeaux. "En l'état des investigations, la thèse criminelle est privilégiée concernant l'incendie de Landiras", a déclaré le parquet à l'AFP, en précisant "que toutes les pistes continuent d'être explorées" et qu'"aucune garde à vue n'est en cours".

Au total, près de 7.700 hectares de forêts ont brûlé, dont 4.500 ha dans le secteur de Landiras, à une quarantaine de kilomètres au sud de Bordeaux.

7.700 hectares de forêts ravagés

Depuis mardi, la Gironde combat deux incendies géants qui ont dévoré au total près de 7.700 hectares de forêts, dont 4.500 ha dans ce secteur de Landiras, une zone peu dense à une quarantaine dkilomètres au sud de Bordeaux, où la situation est toujours jugée "extrêmement compliquée" par les pompiers.

 

>> LIRE AUSSIGironde : sur le front de l'incendie de Landiras avec les pompiers

La thèse accidentelle privilégiée à La Teste-Le-Buch

Cet incendie est survenu mardi après-midi quasi simultanément avec un autre dans le secteur de La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon, où les flammes ont détruit depuis 3.150 ha de la forêt adossée à la célèbre dune du Pilat. Dans ce cas, les autorités avaient très rapidement fait le lien avec un camion en panne qui avait pris feu sur une route forestière très empruntée.

 

>> LIRE AUSSI ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles