Gironde : la « thèse criminelle » envisagée pour l’un des deux incendies

© AP/SIPA

Trois jours que la Gironde est en proie à des feux de forêt monstres dans deux zones bien distinctes. Au total, ce sont 7 700 hectares de pins qui sont partis en fumée dont 4 500 rien qu’aux alentours de la commune de Landiras. La zone située à une quarantaine de kilomètres de Bordeaux, est peu dense et jugée encore « extrêmement compliquée » par les pompiers. Les enquêteurs, qui ont commencé leur travail de fourmi dans le secteur, privilégient la « thèse criminelle » concernant ce départ de feu, comme l’a confirmé le parquet de Bordeaux à l’AFP en confirmant une information de Sud Ouest.

Lire aussi - La Gironde passe en vigilance rouge pour les feux de forêt : ce que cela veut dire

Cependant, le parquet se veut prudent et indique que « toutes les pistes continuent d'être explorées par les enquêteurs et qu’à l'heure actuelle, aucune garde à vue n'est en cours ». Concernant l’autre départ de feu, détecté dans le secteur de La Teste-de-Buch (bassin d'Arcachon), « la thèse accidentelle » est toujours privilégiée par les enquêteurs. Un camion en panne aurait pris feu sur une route forestière et sera d’ailleurs expertisé lundi prochain. 3 150 hectares sont déjà partis en fumée dans la zone. Dans les deux cas, la situation est toujours rendue compliquée par les températures caniculaires de la région, près de 40°C.

16 départements en vigilance orange canicule

Depuis jeudi, la Gironde est placée en vigilance rouge pour feux de forêts, avant d’être rejointe par Les Landes. Les fumées ...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles